Interview sur mon parcours par SEMrush


Par Nicolas Mise à jour le 17 novembre 2017 Publié le 14 novembre 2017 Rubrique CreaNico

Mon interview vidéo sous forme de face à face avec SEMrush.

Questions et réponses sur mon parcours professionnel

Olivier – SEMrush : Nicolas est passionné par le SEO, il est le fondateur de la société CreaNico.fr et co-fondateur de la société SEMJuice.com. Pour les gens qui ne te connaissent pas, parles nous un peu de toi ?

Nicolas – CreaNico : Nicolas, plus connu sous le pseudo de « CreaNico » sur le web, j’ai 40 ans, je suis papa d’un petit garçon de 5 ans et je vis dans le sud de la France, dans un petit village entre Montpellier et Nîmes.

Je vais essayer de résumer rapidement mon parcours…

Je me suis passionné par le web au début des années 2000, une époque où l’on surfait en modem 56k avec le forfait AOL illimité. J’effectuais mes recherches sur Altavista et Lycos… une époque qui a bien changée !

J’ai commencé par monétiser quelques sites, avec l’affiliation et la publicité Google Adsence. Je montais des communautés, mettais en place des forums phpBB, utilisais des services de marques blanches… Je m’arrondissais bien les fins de mois !

J’ai toujours fait cela de façon autodidacte…

J’ai ensuite découvert les CMS : WordPress puis PrestaShop.

C’est tardivement, en 2010 que j’ai décidé de créer la société CreaNico pour proposer mes services en freelance.

Je me suis de plus en plus spécialisé dans l’optimisation on-site, c’est-à-dire ne pas simplement mettre en place un site internet, mais créer un site internet qui aura de la visibilité sur Google.

En 2015, j’ai découvert les liens, les fameux backlinks !

Je me suis passionné par cet univers un peu plus obscur et j’en suis arrivé à co-fonder la société SEMJuice en 2017 qui est spécialisée aujourd’hui dans les stratégies de liens.

Olivier – SEMrush : Pour revenir sur ton parcours, tu as créé en 2010 la société CreaNico, comment tu t’y es pris ?

Nicolas – CreaNico : Quand on débute dans une activité, que l’on a aucun diplôme dans le domaine, aucune expérience professionnelle dans le milieu, cela n’est pas évident de se lancer et de trouver ses premiers clients.

Je me suis appuyé sur toutes les personnes à qui j’avais rendu service gracieusement avant d’en faire mon métier. Ils m’ont permis de trouver mes premiers clients grâce au bouche à oreille. A partir de là j’ai eu mes premiers prospects… le plus souvent, ils venaient pour mon petit « plus » au niveau du référencement naturel.

Olivier – SEMrush : Est-ce que cela fut un réel challenge pour toi ? As-tu eu des soucis lors de la création de ta société ?

Nicolas – CreaNico : Oui, ce fut le défi de me faire une place dans ce milieu !

Non je n’ai pas rencontré de souci en particulier, je me suis toujours entouré d’experts spécialisés chacun dans son domaine et on a pu répondre à toutes les demandes de mes clients, que ce soit en terme de développement, intégration, graphisme, référencement…

Olivier – SEMrush : CreaNico est plus orienté sur la création de sites grâce aux CMS (WordPress et PrestaShop) ou bien plus orienté SEO ? Quel est l’objectif principal de cette société ? Quelles prestations te demandent le plus par tes clients !

Nicolas – CreaNico : C’est plutôt un mix des deux : associer WordPress et PrestaShop au SEO !

A mes débuts, j’étais plutôt orienté sur de la mise en place de sites avec une touche de SEO.

Aujourd’hui, c’est plus du consulting, de la gestion de projets et de l’audit SEO sur WP et PS grâce à mon expertise reconnue dans le milieu, principalement depuis que j’interviens comme orateur sur les WordCamp, PrestaShop Day, Seo Camp, CCI, webinars SEMrush… cela m’a aidé à me faire un « petit nom » dans ce milieu.

Olivier – SEMrush : Par la suite tu es devenu ambassadeur PrestaShop, qu’est-ce qui te plait le plus en incarnant ce rôle ?

Nicolas – CreaNico : Depuis 2013, j’organise à Montpellier des apéritifs e-commerce autour de la solution PrestaShop. PrestaShop a voulu officialiser la chose en me demandant de devenir ambassadeur de leur marque.

Cela m’a permis par exemple de lancer la version 1.6 de PrestaShop au niveau mondial il y a quelques années, d’intervenir plusieurs fois au PrestaShop Day Paris lors de barcamps SEO… Tout simplement, cela m’a permis d’exister et d’être reconnu dans l’univers PrestaShop !

Olivier – SEMrush : Lors d’un entretien que nous avons eu auparavant, tu m’avais dit que tu essayais toujours d’anticiper les algorithmes de Google et sans jamais avoir eu de pénalités ! Quels conseils peux-tu nous donner par rapport à cela ?

Nicolas – CreaNico : A l’époque où je me suis lancé, c’était la foire à tout et n’importe quoi… Entre les abus sur les contenus et les liens… il a bien fallu que Google mette un grand coup de pied dans la fourmilière ! On a donc connu Google Panda et Google Pingouin ! Mais cela était tout à fait prévisible !!!

Avant Panda, mon site CreaNico était inexistant sur Google ! Panda a été déployé, de très nombreux sites présents devant moi sont tombés et je me suis retrouvé du jour en lendemain positionné dans les premiers résultats de Google sur les requêtes associées à mon activité… J’ai toujours fait en sorte d’anticiper ce que Google pouvait pénaliser comme abus !

En début d’année, nous avons eu Google Fred, qui a pénalisé plusieurs choses dont les sur-optimisations des ancres de liens. Cela aussi je m’en doutais assez, cela devait tomber suite aux abus, je n’en ai donc jamais abusé.

C’est simple, il faut se dire « qu’est ce que Google a l’habitude de voir ? », « qu’est ce qui est naturel pour Google ? ». Ce qui fonctionne aujourd’hui, ne le sera sûrement pas demain ! Ne tirez pas trop sur la ficelle sous peine de voir votre site exploser en plein vol dans quelques mois ou années.

A ce jour, aucun de mes sites clients, ni aucun de mes sites personnels ne se sont fait pénalisés par Google. A chaque nouvel algorithme ou mise à jour d’algorithme Google, une partie de la concurrence tombe et les sites que je gère, gagnent des places dans les résultats de Google.

Olivier – SEMrush : En 2015, tu as commencé à t’intéresser à la stratégie de liens, pourquoi ?

Nicolas – CreaNico : Jusqu’en 2015, j’accompagnais mes clients sur l’optimisation on-site de leurs sites, c’est-à-dire optimiser au mieux la structure technique de leurs sites ainsi que les contenus intégrés, toujours en m’adaptant aux budgets de mes clients pour trouver les leviers les plus adaptés.

Pour la partie off-site, c’est-à-dire la popularité transmise par les liens, je conseillais à mes clients le linkbaiting, c’est-à-dire produire des contenus pertinents pour déclencher des partages et donc des liens retours

Exemples de techniques de linkbaiting que je leur proposais :

  • Articles les plus complets et originaux possibles (des références dans le milieu)
  • Présenter et détailler des services, des produits, sous forme de tests et démos
  • Retours d’expériences et présentation de chantiers réalisés
  • Articles en rapport avec des évènements et saisons (pour trouver des idées par exemple : www.journee-mondiale.com)
  • Publier des listes : top, pire, flops, immanquables, bons plans…
  • Proposer des jeux concours
  • Offrir un livre blanc, un outil…
  • Interviews de personnalités ou proposer des podcasts vidéo
  • Réaliser des infographies
  • Représentant et ambassadeur d’une marque

Un collègue, Cladx pour ne pas le nommer, m’a fait découvrir l’univers du linkbuilding dont je ne m’étais jamais préoccupé auparavant par manque de compétences, mais aussi par peur de Google… Petit à petit, j’ai analysé ce que Google avait l’habitude de voir, puis j’ai travaillé dans ce sens pour améliorer les profils de liens de mes clients. C’est ce que je propose maintenant depuis deux ans : des stratégies de liens !

Olivier – SEMrush : As-tu une stratégie de Netlinking efficace à nous partager !

Nicolas – CreaNico : Cela est tout simple… pour moi, ce qui est efficace, est pérenne dans le temps ! Restez naturel, ne tirez pas trop sur la corde car au bout d’un moment elle lâche… et cela fait très mal !

Olivier – SEMrush : Manipuler des liens revient-il à faire du black SEO ? Que penses-tu des PBN et réseaux de sites ? Est-ce un choix stratégique dangereux ?

Nicolas – CreaNico : Il y a black hat et black hat et PBN et PBN… c’est comme le bon et le mauvais chasseur ! Manipuler les liens c’est “mal” pour Google… donc dès le moment ou vous faites un échange de liens entre blogueurs ou tout simplement un lien vers un autre site, cela est mal et assimilé à du black hat !

Personnellement, je suis très loin du côté obscur de la chose ! Je pourrais presque dire que je fais du “netlinking white hat” :-) tellement j’essaye que cela soit le plus naturel possible et donc totalement transparent auprès de Google.

Pour les PBN, les réseaux de sites, il faut faire très attention, il y a du très bon et du très mauvais. Vous devez analyser les sites avant d’acheter un lien :

  • Est-ce que le site semble naturel ?
  • Est-ce que ses publications sont qualitatives ?
  • Est-ce que ses liens sont propres ? Pour ce point je recommande d’ailleurs votre outil backlink audit qui permet de détecter facilement des liens toxiques.
  • Est-ce que la thématique reçue (TTF) par ses liens correspond à la réalité ?
  • Est-ce que ses mots clés sont cohérents ?

Si cela est correctement fait, il n’y a aucun risque à passer par une stratégie de netlinking ! Il est important d’analyser avant toute action et de définir la bonne stratégie. On ne balance pas du lien à l’aveugle, on mesure les actions et les résultats obtenus en comparant avant et après !

Olivier – SEMrush : De fil en aiguille tu as créé ta deuxième société SEMjuice, explique-nous ce nouveau concept ?

Nicolas – CreaNico : Depuis pas mal de temps je bricolais avec mes petits documents Excel, les réseaux de sites des copains pour proposer mes stratégies de liens à mes clients. Avec SEMJuice, j’ai simplement voulu passer à la vitesse supérieure… proposer un véritable outil et m’ouvrir à un maximum de personnes.

Ce que je faisais fonctionnait très bien, les résultats étaient là et les clients satisfaits, mais cela me prenait énormément de temps de gérer tout cela manuellement. De plus cela était moins qualitatif et moins varié que ce que je peux proposer maintenant avec SEMJuice.

Les plateformes actuelles ne répondaient pas à mes attentes par rapport à ma vision du netlinking. Poussé par certaines personnes dont Laurent Bourrelly qui me répétait tout le temps : « si ce que tu recherches n’existe pas, fais le ! »… au bout d’un moment je me suis lancé !

Il a donc fallu monter ma dream-team, c’est à dire trouver les personnes capables de m’accompagner sur un tel projet.

Je me suis tourné vers 2 collègues SEO :

  • David, spécialisé dans la gestion et croissance d’entreprises, c’est lui qui a organisé toute la mise en place en fonction de mes consignes et de mon process. Il a aussi géré le business plan, le prévisionnel, le cahier des charges du projet, coaché le développeur…
  • Jeremy, un excellent développeur qui nous a tout mis en place en un temps record de 4 mois : régie, algorithme, interface de rédaction, api, plugin WordPress, affiliation…

Nous avons donc créé SEMJuice qui propose maintenant :

  • Campagnes de netlinking
  • Rédaction web
  • E-réputation

Olivier – SEMrush : Il y a de nombreuses plateformes proposant des services similaires, comment comptez-vous vous démarquer ou faire la différence ? Cela ne doit pas être si évident de se lancer ?

Nicolas – CreaNico : Effectivement, nous arrivons sur le marché après RocketLink et Soumettre, mais nous débarquons avec une offre plus complète et c’est à ce niveau là que l’on va faire la différence !

Nous sommes les seuls à proposer des stratégies de liens et à proposer un réel accompagnement pour nos annonceurs s’ils en ont besoin. Pour en avoir discuté avec Rodrigue de chez Soumettre, c’est un secteur sur lequel eux ne veulent pas se positionner. De leur côté, ils ne veulent pas accompagner les annonceurs dans le choix de leurs stratégies.

Même chose pour RocketLink qui ne fait que de la mise en relation annonceurs / blogueurs sans proposer de service de rédaction, d’accompagnement, de suivi, d’analyses…

Nous venons donc apporter quelque chose de différent à ce qui existe !

Nous proposons à nos partenaires de prendre en charge les rédactions ou pas sur leurs sites. Nous nous sommes ouverts à tous les CMS avec une API, un plugin WordPress et un plugin PHP à intégrer.

Nous sommes aussi les seuls à proposer une marque blanche pour les agences, freelances et autres professionnels qui veulent proposer nos prestations à leurs clients sans que l’on apparaisse.

Également les seuls à proposer de la rédaction de 1000 mots pour plus de pertinence SEO. Cela enrichit sémantiquement les publications sur les sites partenaires et cela est plus pertinent pour les sites annonceurs qui reçoivent les liens. Nous intégrons de la photo et aussi de la vidéo au cœur des articles.

Nous publions sous 10 jours le premier lien d’une campagne et nos briefs avancés ne sont pas payants, cela est proposé par défaut. Cela permet à chaque annonceur de définir exactement son besoin pour chaque lien acheté, expliquer ce qu’il attend au niveau de la rédaction…

Nous avons aussi mis en place un réel algorithme avec notre propre indicateur, le JuiceFlow. Tous les mois nous réévaluons les sites partenaires pour tenir compte de leurs évolutions.

L’algorithme répartit intelligemment les sites pour chaque campagne (whois, IP, cms, partenaires…). Il est aussi capable de détecter les liens déjà présents sur les sites annonceurs pour éviter de reproposer deux fois un même lien.

Comme expliqué ci-dessus, j’essaye d’avoir la même vision que Google. J’ai donc essayé de retranscrire au mieux ce que veut Google ! Petit clin d’œil au livre de Julien Ringard au passage : « ce que Google veut ».

Nous privilégions de loin la data SEMrush (basée sur le positionnement) à la data de Majestic ! C’est-à-dire le positionnement au TrustFlow.

Tout ceci pour dire que nous avons voulu aller plus loin que ce qui était proposé sur le marché et nous comptons bien garder une longueur d’avance à ce niveau-là. Nous avons une belle liste d’évolutions futures !

Olivier – SEMrush : Comme tu me l’as dit, la data SEMrush a un poids très important dans ton algorithme. Quelles métriques sont les plus importantes pour toi ?

Nicolas – CreaNico : Développer notre propre algorithme n’a pas été chose facile ! Je remercie d’ailleurs Laurent Bourrelly qui y a consacré du temps pour nous aider à définir les différents critères.

Depuis que Google nous masque le PageRank, tout le monde s’est rabattu sur le TrustFlow de chez Majestic SEO. Le souci c’est que le TrustFlow est basé sur les liens et que cela est facilement manipulable.

2 articles à lire sur le sujet :

Pour notre algo, nous avons privilégié la visibilité et le positionnement. Nous avons donc donné un bon coefficient à la data SEMrush, c’est-à-dire le SEMrush Rank, les mots clés positionnés et le trafic organique.

Après, attention… nous tenons compte de la data de Majestic, mais ce n’est pas le poids le plus important dans notre algorithme… Un site qui a du TrustFlow et peu (ou pas) de trafic, aura du mal à obtenir un bon JuiceFlow. Sur SEMJuice, nous avons mis en place une page avec différents exemples de JuiceFlow, on peut voir que le JuiceFlow est loin d’être proportionnel au TrustFlow.

Au final, définir et mettre en place notre propre algorithme, cela aura été un travail de 3 mois ! Il aura fallu :

  • Définir les critères d’audit
  • Définir les coefficients pour chaque critère
  • Définir les tranches de JuiceFlow (les fruits)
  • Définir les tarifs annonceurs associés
  • Définir les commissions partenaires (publication et rédaction)
  • Définir en dessous de quelle note les sites ne sont plus proposés par notre algorithme, car pas assez qualitatifs
  • Définir tous les combien il faut réévaluer le JuiceFlow des sites partenaires

Un énorme travail qui nous permet de classer les sites chez nous par pertinence, tel que Google pourrait les voir.

Olivier – SEMrush : Au sein de tes deux sociétés, quels outils utilises-tu le plus régulièrement ?

Nicolas – CreaNico : Ceux que j’utilise le plus au quotidien, mais aussi en API sur SEMJuice :

  • Seobserver : data Majestic : TrustFlow, CitationFlow, domaines référents, backlinks…)
  • SEMrush : trafic, positionnement, rank…
  • Monitorank : suivi de positionnement
  • Ranxplorer : pour nos stratégies de liens
  • Kill Duplicate : détection de contenus dupliqués
  • 1.fr : sémantique des contenus

Que de bons outils dont il serait difficile de se passer… sans oublier Google chez qui nous allons chercher pas mal de data aussi…

Olivier – SEMrush : En quelques mots, quelles sont les choses les plus importantes dans ce métier ?

Nicolas – CreaNico :

  • En premier : la détermination ! Ou plutôt la motivation à aller jusqu’au bout de mes projets…
  • En second : l’anticipation, pour conserver un œil sur Google afin de toujours comprendre et prévoir ce qu’il va nous sortir de son chapeau.

Olivier – SEMrush : A ton avis, quelles seront les tendances SEO en 2018 ?

Nicolas – CreaNico : La vidéo ! C’est quelque chose qui est déjà tendance, mais peu ou pas assez de monde s’oriente dessus… YouTube est le 2nd moteur de recherches !

Olivier – SEMrush : As-tu des conseils à donner à l’audience en matière de SEO ? Un TOP 5 par exemple !

Nicolas – CreaNico : Si je dois donner un Top 5, ce serait celui ci

  1. Optimiser la structure de son site (mobile, https, silos…)
  2. Définir et cibler les bons mots clés
  3. Rédiger des articles bien structurés et riches en sémantique (1000 mots minimum)
  4. Travailler votre netlinking et optimiser votre profil de liens
  5. Être visible sur les réseaux sociaux

Olivier – SEMrush : As-tu d’autres choses à rajouter ?

Nicolas – CreaNico : Si vous avez des sites qualitatifs, prêts à recevoir de la belle publication de 1000 mots, et que vous désirez les monétiser, rendez-vous sur la page partenaires de SEMJuice et inscrivez-vous ! J’ai par exemple des clients e-commerçants qui n’ont pas le temps ou l’envie de rédiger du contenu sur leurs blogs, ils ont mis leurs sites chez SEMJuice, nous publions de l’actualité chez eux liée à leur activité et à leur thématique, tout en mettant en avant un site, un service, un produit annonceur, bien sûr qui ne soit pas en concurrence avec leur activité.

Les avantages de devenir un site éditeur sur SEMJuice :

  • Cela enrichit sémantiquement votre site via des publications régulières et qualitatives, ce qui est bon pour votre SEO.
  • Cela cré de la fraicheur sur votre site et en plus de plaire à Google, c’est bien pour vos visiteurs de voir un site actif.
  • Cela vous fait un petite source de revenus supplémentaires avec aussi la possibilité de réutiliser cet argent pour acheter du contenu pour vos sites ou tout simplement des liens vers vos sites.

Si vous désirez améliorer la popularité de votre site en améliorant votre profil de liens… Découvrez notre offre de netlinking.

Si vous possédez un site WordPress ou PrestaShop et que vous désirez vous faire accompagner sur son optimisation… contactez-moi !

Et surtout, les liens ce n’est pas mal, si cela est fait au travers de réelles stratégies et que cela reste naturel aux yeux de Google !

En complément, l’avis d’autres experts SEO sur l’intérêt des backlinks et du netlinking

Interview sur mon parcours par SEMrush
4.3 (86.67%) 3 votes

Articles à lire également dans la même catégorie :

Utiliser le flash, c’est se tirer une balle dans le pied ! Le Flash n'a jamais été supporté par les mobiles Apple (iPhone, iPad, iPod,...) qui utilisent le système d'exploitation iOS. Maintenant c'est Google et son système Android qui abandonnent également le Flash. Le flash est donc un langage qu'il faut fuir ! A dater du 15 aout 2012, il ne sera plus possible de télécharger et d'installer Flash Player pour Android si le logiciel n'a pas été intégré e...
Comment concevoir un site de qualité ? A l'heure actuelle, il est de plus en plus compliqué de bien positionner son site dans les résultats de Google. Lorsque l'on arrive sur un marché et que l'on est nouveau, il est assez difficile de se faire une place, bien que l'on ait le plus beau site, de supers produits, etc. Il n'y a pas de recette miracle pour venir se positionner sur la première page de Google, il va falloir viser la qualité ...
Les couleurs et les émotions Lors des créations des sites internet WordPress, WooCommerce et PrestaShop que je vous propose, je suis souvent amené à vous demander les couleurs qu'il faudrait utiliser pour le site et éventuellement aussi pour votre logo. Le choix de ces couleurs est très important et doit être réfléchi. Les grosses compagnies créent leurs campagnes publicitaires et leurs sites internet en se basant sur la per...

Cet article vous a plu ? Un petit partage... Merci !

N’hésitez pas à donner votre avis


Soyez le premier à réagir !


Présentation

Tombé dans la marmite de la création web au tout début des années 2000, ce n'est qu'en 2010 que je me suis lancé à mon compte pour proposer mes services. Passionné avant tout, je me suis spécialisé sur l'optimisation des solutions WordPress, WooCommerce et PrestaShop dont je suis ambassadeur à Montpellier. Ma priorité est le référencement naturel, chaque prestation est pensée et optimisée pour le SEO. Je propose aussi des prestations d'audits SEO et des prestations de liens (netlinking) via ma régie SEMJuice.com pour booster votre visibilité Google.

Article à la une

Coup de gueule contre les freelances et agences qui plagient mes contenus
  • plagiat-freelance-vol-de-contenu-web

Restez informé !

Actualité et veille sur WordPress, WooCommerce, PrestaShop, SEO et CreaNico. Inscrivez-vous !

Contact

contact(at)creanico.fr

04.11.93.20.32

Basé entre Montpellier et Nîmes (France)

Ambassadeur PrestaShop Membre de l'association SEO Camp Membre du Bootcamp SEO de Laurent Bourrelly
a59c3f3f5ae374441b0f2a3f8c4e8a35ZZZ
error: Contenu protégé... Lisez : https://www.creanico.fr/prestations/freelances-plagiaires-et-plagiats/