Freelance

Prestations CreaNico

Depuis 2010, je vous propose mes services en tant que freelance pour améliorer la visibilité de vos sites sur Google.

Sur cette partie de mon site et au travers de la page Qui suis-je ?, je vous en dis plus sur moi, mes prestations et mon expérience de prestataire freelance. La page Mon engagement vous donnera une idée de ma façon de travailler et comme je le répète souvent : “je suis là pour accompagner mes clients dans la réussite de leurs projets”, les orienter au mieux pour éviter des dépenses inutiles et les empêcher de partir sur des projets non viables.

Les pages Mes références clients et Témoignages clients vous donneront un aperçu de la qualité de mes prestations et la diversité des clients qui me font confiance. N’hésitez pas à me contacter si vous désirez en savoir plus sur mes services !

Retrouvez également l’actualité qui tourne autour du monde freelance et agence au travers de mes articles ci-dessous.

Les articles sur tout ce qui est associé au freelancing

Freelance SEO – Travailleur indépendant pour votre projet web

Entreprendre en tant que freelance : quelles sont les clés de la réussite ?

Les personnes salariées ou sans emploi sont de plus en plus nombreuses à vouloir se lancer en tant qu’indépendants. Ce statut les affranchit de toute autorité hiérarchique et leur offre une totale liberté dans la prise de décision. Si l’idée est séduisante au premier abord, il convient de prendre connaissance des droits et obligations de chaque statut juridique afin de faire le meilleur choix pour son entreprise.

Freelance auto entrepreneur, SARL, EURL, portage salarial : le point sur les différents statuts pour entreprendre

Lorsqu’il se lance, l’entrepreneur doit définir son statut juridique qui déterminera ses formalités de déclaration ainsi que ses droits et obligations sociales et fiscales.

Le travailleur indépendant

Le travailleur indépendant exerce à son compte en totale autonomie. Cette catégorie rassemble plusieurs statuts juridiques: l’entreprise individuelle, l’EURL, la SARL, l’EIRL, la micro-entreprise. Ces derniers se différencient par les droits et obligations qu’ils incombent en termes de cotisations sociales et de fiscalité.  Devenir travailleur indépendant demande de procéder à une étude de marché et une évaluation des moyens financiers et matériels nécessaires. Si l’activité choisie implique un investissement financier important, l’entrepreneur peut demander une aide à la création d’entreprise, comme par exemple l’ACCRE, destinée aux demandeurs d’emploi, le PCE, le prêt d’honneur ou encore ou les aides financières du Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce de proximité.

L’auto-entrepreneur / le micro-entrepreneur

L’auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur) fait partie des travailleurs indépendants. Il s’agit d’un freelance bénéficiant d’un régime spécial lui permettant de créer une entreprise individuelle sans les nombreuses contraintes inhérentes aux autres statuts. Ce régime jouit en effet du régime de la micro-entreprise, qui simplifie les formalités fiscales et sociales. De plus, il n’est pas nécessaire de s’immatriculer au RCS ou au Répertoire des métiers. L’auto-entreprise peut constituer une activité principale ou complémentaire. Elle est donc compatible avec un statut de salarié, à condition qu’elle n’entre pas en concurrence avec l’activité de l’employeur. Toutefois, le chiffre d’affaires du micro-entrepreneur est plafonné. Les limites diffèrent selon le type d’activité (commerciale ou de service). De plus, ce statut n’est pas assujetti à la TVA, ce qui peut être un avantage ou un inconvénient selon votre activité.

Le statut de freelance

Le freelance est un indépendant pouvant intervenir dans de nombreux domaines, mais c’est dans les métiers du web qu’on le retrouve le plus : graphisme, rédaction, développement, SEO… Il peut choisir entre plusieurs statuts juridiques. Les plus fréquents sont l’entreprise individuelles (EI), l’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) et le régime auto-entrepreneur. Le freelance peut également choisir une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ou la société par actions simplifiée (SASU) qui font partie des entreprise unipersonnelles. Il peut également opter pour le portage salarial grâce auquel il profitera d’un statut salarié. C’est généralement le cas des consultants dont les clients traitent directement avec la société de portage.

En résumé, quelle est la différence entre un freelance et un auto-entrepreneur ?

Les statuts de micro-entrepreneur et de freelance sont une forme d’entreprise individuelle avec un régime fiscal et social simplifié. Ces derniers impliquent comme n’importe quelle entreprise, de tenir une comptabilité et de déclarer ses revenus.  Néanmoins, si un micro-entrepreneur est un freelance, le freelance n’est pas nécessairement un auto-entrepreneur. En effet, l’auto-entrepreneur possède sa propre petite entreprise et est en un sens, son propre patron. Le freelance lui, propose des prestations de service. Il est donc sous contrat de prestations avec ses clients et peut même être rattaché à une société comme nous l’avons vu précédemment. Enfin, l’une des principales différences entre ces statuts est la séparation des patrimoines professionnels et personnels. Si le micro-entrepreneur peut rendre ses biens fonciers insaisissables par une simple déclaration notariale, le freelance lui ne peut pas forcément.

Comment réussir en tant qu’indépendant ?

Les travailleurs indépendants concurrencent de plus en plus les sociétés traditionnelles. Ils sont en effet de plus en plus nombreux et répondent aux besoins très ciblés de leurs clients.  Leur souplesse et leurs tarifs compétitifs séduisent de nombreux professionnels, lassés par les processus lourds et coûteux des agences. Toutefois, les indépendants sont aussi en concurrence entre eux. Ils doivent donc redoubler d’efforts pour se démarquer tout en restant fidèles à leurs valeurs. Dans le web, les possibilités pour se faire connaître sont infinies. Il existe en effet de très nombreux évènements sur lesquels les freelances peuvent rencontrer leurs prospects : salon du e-commerce, SEO Campus, Techdays, Inovia mais aussi des rencontres informelles organisées entre passionnés de web (afterworks, apéritifs à thème…). Ces meetings sont indispensables pour créer un réseau de clients potentiels, mais aussi de partenaires. Il est également possible d’intervenir auprès des CCI de sa région qui possèdent un carnet d’adresses important.

Agence, freelance, auto-entrepreneur : quel type de prestataire choisir pour son projet web ?

Quelle que soit la nature de votre projet web, celui-ci demandera un investissement humain et financier. Face à la complexité des métiers du web, les professionnels désirant se lancer dans la création ou l’optimisation d’un site choisissent généralement de faire appel à un professionnel. Trois choix s’offrent alors à eux : recruter une personne qualifiée en interne, confier leur projet à une agence ou à un travailleur indépendant. Chaque option possède ses avantages et ses inconvénients, il convient donc de définir en amont son budget et ses besoins en terme d’accompagnement. L’agence web réunit plusieurs corps de métier, qui peuvent assurer la création, l’optimisation et la maintenance d’un site, sous tous ses aspects, y compris les plus techniques (hébergement, serveur…). Elle propose des prestations sur le long terme qui font l’objet d’engagements contractuels. Elle est donc à privilégier pour les projets de grande envergure, pour lesquels le client n’a pas suffisamment de temps ou de ressources humaines à disposition.

L’auto-entrepreneur ou le freelance est souvent spécialisé dans un domaine spécifique, mais peut aussi porter un projet de A à Z et même établir un cahier des charges. Il bénéficie d’un régime avantageux qui lui confère un allègement des charges sociales et une simplification de l’imposition. Il propose ainsi des tarifs très compétitifs par rapport aux agences et montre davantage de souplesse et de disponibilité. En règle générale, les indépendants ont passé plusieurs années en agence ou chez l’annonceur avant de s’installer à leur compte. Cette immersion dans l’opérationnel leur permet de mieux appréhender les problématiques de leurs clients. Un indépendant est donc idéal lorsqu’on souhaite consacrer du temps à son projet en entretenant une relation de proximité avec son prestataire.

CreaNico, freelance à Montpellier et Nîmes

Situé à Aubais, entre Montpellier et Nîmes, mon objectif est de vous offrir un large panel de prestations web avec le SEO comme fil conducteur. Nous construisons ensemble votre projet web, en nous concentrant sur vos objectifs et priorités pour que vous ne dépensiez que le strict nécessaire. Je mets un point d’honneur à entretenir une relation de proximité avec mes clients, car c’est ce qui fait la force du statut de freelance et me permet de développer un réseau bien plus important qu’en agence. N’hésitez pas à me contacter !

Présentation

Tombé dans la marmite de la création web au tout début des années 2000, ce n'est qu'en 2010 que je me suis lancé à mon compte pour proposer mes services. Passionné avant tout, je me suis spécialisé sur l'optimisation des solutions WordPress, WooCommerce et PrestaShop dont je suis ambassadeur à Montpellier. Ma priorité est le référencement naturel, chaque prestation est pensée et optimisée pour le SEO. Je propose aussi des prestations d'audits SEO et des prestations de liens (netlinking) via ma régie SEMJuice.com pour booster votre visibilité Google.

Article à la une

Les évènements SEO et WEB à ne pas manquer cette année
  • Ls évènements à ne pas manquer

Restez informé !

Actualité et veille sur WordPress, WooCommerce, PrestaShop, SEO et CreaNico. Inscrivez-vous !

[wysija_form id="1"]

Contact

contact(at)creanico.fr

04.11.93.20.32

Basé entre Montpellier et Nîmes (France)

Ambassadeur PrestaShop Membre de l'association SEO Camp Membre du Bootcamp SEO de Laurent Bourrelly
c104ea204552799405565cc4c8c59200TTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT
error: Contenu protégé... Lisez : https://www.creanico.fr/prestations/freelances-plagiaires-et-plagiats/