Les conseils pour apparaître sur Google Discover


Par CreaNico Mise à jour le 6 août 2020 Publié le 7 août 2020 Rubrique Consultant SEO

Lancé en 2016 sous l’appellation Google Feed, Google Discover suscite actuellement l’engouement des entreprises désireuses de booster leur visibilité et la qualité de leur trafic. Pour générer des leads qualifiés et développer leur activité, un nombre grandissant d’acteurs mettent en œuvre différentes techniques de référencement naturel pour atteindre un excellent positionnement sur les pages de résultats et tirer profit de ce nouveau produit du moteur de recherche de la firme de Mountain View. Si, à l’instar de ces nombreuses entreprises, vous souhaitez optimiser vos chances de vous positionner sur Google Discover, nous vous conseillons de mettre en pratique quelques conseils liés entre autres à l’optimisation du contenu de votre site web ou de votre blog.

google-discover

Google Discover : c’est quoi ?

Malgré le lancement de quelques mises à jour qui ont entraîné des impacts négatifs sur la visibilité de nombreux sites web, ainsi que sur la qualité de ses pages de résultats (ajout d’une quatrième annonce publicitaire, etc.), Google prouve continuellement que ses principaux objectifs sont d’améliorer l’expérience utilisateur et d’offrir aux entreprises l’opportunité de se développer efficacement.

Cinq ans après le lancement de la nouvelle interface de Google News, mettant en avant des médias français comme L’Express ou Le Monde, le moteur de recherche s’est inspiré des flux d’actualités des réseaux sociaux pour créer une nouvelle fonctionnalité : Google Feed.

En décembre 2016, ce produit a été mis à la disposition des utilisateurs de Google Chrome sur Android et iOS. Deux ans plus tard, en septembre 2018, la fonctionnalité a été renommée Google Discover, après le lancement d’une mise à jour majeure destinée à améliorer son interface, l’UX et son algorithme.

De manière simple, Google Discover est un flux accessible aux internautes à partir du navigateur Google Chrome. Contrairement aux fils d’actualité des réseaux sociaux comme Instagram ou de Facebook, ses résultats ne font pas l’objet de manipulations qui, dans la majorité des cas, ont un impact négatif sur leur pertinence.

Le flux proposé par Google Discover est similaire à celui de Pinterest, dans la mesure où il fournit du contenu en fonction des centres d’intérêt, mais également des habitudes de l’utilisateur.

Dans le cas où un internaute ne paramètre pas ses centres d’intérêt sur Chrome, Discover peut lui fournir des suggestions d’articles plus ou moins pertinentes en se basant sur ses requêtes et les sites qu’il a visités.

Pour décrire cette nouvelle fonctionnalité de Google Chrome, le moteur de recherche a déclaré que celle-ci permet aux utilisateurs de découvrir de nouveaux contenus et de trouver l’inspiration, sans devoir lancer une quelconque recherche.

À titre d’information, pour fournir continuellement des suggestions d’articles pertinentes à un internaute sur Discover, l’algorithme de Google analyse sa position, sa langue, son adresse IP, chaque contenu qu’il a consulté et les éventuelles applications présentes dans son smartphone. Le moteur de recherche prend également en considération les annonces sur lesquelles il a cliqué, ainsi que les contacts de son annuaire.

Dans l’optique d’aider les utilisateurs à accéder essentiellement aux informations qui pourraient les intéresser, Google leur offre la possibilité de donner leur avis sur les suggestions et de suivre les sujets qui les passionnent.

En quelques clics, les internautes peuvent indiquer à l’algorithme du moteur de recherche si un contenu a suscité leur intérêt ou non. Pour vous renseigner davantage sur la personnalisation de cette fonctionnalité dédiée à la version mobile de Chrome, nous vous invitons à consulter cette aide Google Discover.

Quelle est la durée de vie d’un contenu sur Google Discover ?

Selon Google, la fonctionnalité Discover permet aux internautes d’accéder à des contenus frais et evergreen. En d’autres termes, ce nouveau service propose des articles publiés il y a quelques jours ou quelques heures, mais aussi du contenu mis en ligne il y a quelques mois, voire quelques années.

Toutefois, il faut savoir que l’algorithme de Google privilégie les contenus frais, notamment dans des domaines tels que le sport, l’e-commerce ou le référencement naturel.

Si vous publiez un contenu traitant des résultats de la dernière journée d’une ligue de football, sachez que votre article peut facilement gagner une place dans le flux Google Discover d’un fan du ballon rond, mais il peut également être remplacé rapidement par un autre article plus frais, après quelques jours ou quelques heures.

Pourquoi positionner du contenu sur Google Discover ?

Si Google Discover suscite l’engouement de nombreuses entreprises, c’est tout d’abord en raison du nombre exceptionnel d’internautes qui le consultent.

Bien qu’elle soit plus récente que Pinterest, cette fonctionnalité du moteur de recherche de la firme de Mountain View a réussi à séduire plus d’internautes que le site web de réseautage social de Ben Silbermann. En 2018, Google Discover a enregistré environ 800 millions d’utilisateurs actifs par mois, contre 300 millions pour Pinterest.

En positionnant régulièrement vos articles sur ce flux proposé par le moteur de recherche, vous pouvez donc optimiser grandement le trafic de votre site web ou de votre blog.

Outre le nombre d’utilisateurs, le fonctionnement de Google Discover vous permet d’améliorer significativement la qualité du trafic de votre site. En effet, comme nous l’avons évoqué précédemment, l’algorithme de Google choisit chaque contenu diffusé sur le fil d’un mobinaute, en fonction de ses centres d’intérêt et de ses habitudes.

En d’autres termes, vos articles sont essentiellement mis en avant sur le flux Discover des utilisateurs réellement intéressés par votre offre ou par les sujets abordés par votre site web ou votre blog. Les chances de les transformer en leads qualifiés et en clients sont donc élevées.

Il est important de noter qu’un utilisateur est plus enclin à cliquer sur un lien, si le contenu de celui-ci est en parfaite adéquation avec ses centres d’intérêt et lui permet de faire une découverte inattendue.

D’après une étude réalisée par Google et Ipsos, 76 % des consommateurs aiment à faire des découvertes sur le web et 85 % des utilisateurs n’hésitent pas à passer à l’action, après avoir découvert une offre répondant efficacement à leurs attentes.

Grâce à Google Discover et sa capacité à fournir du contenu pertinent aux consommateurs, sans que ceux-ci soient obligés de formuler des requêtes, vous pouvez surprendre vos prospects avec vos produits et augmenter considérablement vos chances de conversion.

Comment positionner des articles sur Google Discover ?

Si Google Discover vous offre la possibilité d’atteindre rapidement vos clients potentiels, d’augmenter votre trafic et d’optimiser votre taux de conversion, sachez qu’il n’est pas toujours évident de positionner du contenu sur ce nouveau canal.

Bien entendu, pour améliorer vos chances de mettre en avant un contenu sur le flux Discover de vos clients potentiels, vous devez mettre en œuvre des techniques de référencement naturel classiques. Toutefois, nous vous déconseillons de vous pencher essentiellement sur les mots-clés et l’enrichissement sémantique.

Pour faire apparaître un contenu sur Google Discover, voici quelques conseils à mettre en pratique.

Se pencher sur le profil des cibles

Selon Google, il est indispensable de produire du contenu de qualité pour obtenir une place sur Discover. Si cette recommandation du moteur de recherche incite les sites web à concevoir des articles enrichis sémantiquement et positionnés sur des mots-clés stratégiques, il faut savoir que ces types de contenu ne peuvent garantir leur accession à la page d’accueil de la version mobile de Google Chrome.

Pour optimiser vos chances d’apparaître sur Google Discover, vous devez proposer des articles optimisés sémantiquement et en parfaite adéquation avec les profils de vos cibles. Avant de vous lancer dans les travaux de rédaction, vous devez donc vous informer sur vos prospects en vous focalisant entre autres sur leurs centres d’intérêt, leurs habitudes et les différentes étapes de leur parcours sur le web.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser des outils tels que Google Analytics, YouGov Profiler ou Facebook Audience Insights.

Une fois que vous aurez collecté l’ensemble des données concernant vos prospects, il est nécessaire de simuler leur activité pour déterminer les sujets qui pourraient les intéresser et vous inspirer des articles présents sur votre flux Discover pour la rédaction de votre contenu.

Se plier aux exigences de Google EAT

Lancé vers la seconde moitié de 2018, Google EAT a entraîné de profonds changements dans la manière d’optimiser une page ou un contenu pour le référencement naturel.

Depuis le déploiement de cette MAJ majeure, l’algorithme du moteur de recherche se base sur trois critères, à savoir l’expertise, l’autorité et la crédibilité, dans l’évaluation d’une page et le classement des liens sur les SERPs.

Bien que la mise à jour Google EAT ait été lancée pour améliorer, en premier lieu, la pertinence des liens placés sur les SERPs, elle doit également être prise en considération dans la réalisation de tout contenu destiné aux flux Discover. En effet, le moteur de recherche s’appuie sur votre expertise, votre autorité ainsi que votre crédibilité pour déterminer si un contenu de votre site web mérite d’être affiché sur la page d’accueil de la version mobile de Google Chrome.

Pour améliorer vos chances de positionner un article sur Discover, veillez à ce que les informations qu’il délivre soient pertinentes et mettent en avant vos compétences dans votre domaine d’activité.

Ensuite, il est indispensable de travailler sa popularité, en obtenant des backlinks de qualité. Si votre contenu est mentionné à de nombreuses reprises par des acteurs à forte notoriété de votre secteur, il gagne en autorité aux yeux de Google et ses chances d’apparaître sur les flux Discover de vos prospects sont particulièrement élevées.

Enfin, améliorez la crédibilité de votre site web ou de votre blog en réalisant certaines opérations : renforcement des dispositifs de protection contre le piratage, mise en place de mentions légales, de solutions de paiement sécurisées, création de compte Google My Business, etc.

Partager le contenu sur les réseaux sociaux

Les recommandations de Google concernant Discover ne mentionnent aucune corrélation entre le succès d’un article sur les réseaux sociaux et ses possibilités de figurer sur les flux. Néanmoins, certains spécialistes en référencement ont remarqué qu’un contenu enregistrant un nombre conséquent de vues, de commentaires, de partages et de réactions apparaît souvent sur la page d’accueil de la version mobile de Chrome.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, nous vous conseillons donc de partager vos articles sur les médias sociaux tels que LinkedIn, Twitter ou Facebook.

À noter que la diffusion de votre contenu sur les sites web de réseautage social vous permet de définir si son thème et les informations qu’il fournit suscitent l’intérêt de votre audience. Dans le cas où il ne génère aucun engagement, nous vous recommandons fortement de procéder à des changements.

Éviter les annonces intrusives

À l’instar de l’engagement sur les réseaux sociaux, l’expérience utilisateur est un élément qui peut être pris en compte par Google dans la sélection des articles à afficher sur les flux Discover.

Pour améliorer l’expérience fournie aux internautes, nous vous conseillons de bannir les publicités intrusives de chaque page de votre site web.

Si vous souhaitez proposer des contenus sponsorisés, vous devez mentionner clairement leur présence à vos lecteurs et utiliser des balises spécifiques, pour aider Google dans son analyse.

Utiliser des images ou des vidéos d’excellente qualité

Hormis la qualité et la pertinence des contenus, Google recommande l’utilisation d’images et de vidéos d’excellente qualité pour booster les chances de positionner des articles sur Discover.

Pour optimiser votre article et gagner une place sur les flux de vos clients potentiels, nous vous conseillons de choisir une image à la une de 1200px de large au minimum et de la compresser, afin d’accélérer le chargement de votre page.

Pour information, une image d’excellente qualité peut inciter l’algorithme de Google à afficher votre contenu sur Discover et augmenter votre CTR. En effet, en choisissant une illustration de 1200px de large, vous bénéficiez d’une carte grand format sur les flux de vos prospects, ce qui peut augmenter le taux de clic du lien de votre article de 5 %.

Soigner le titre du contenu

Tout comme l’image à la une, le titre de votre contenu doit être d’excellente qualité pour améliorer ses chances d’apparaître sur Google Discover et susciter l’intérêt des utilisateurs.

Pour que votre titre soit percutant et réponde aux exigences du moteur de recherche, il doit mettre en avant l’essence de votre article et être exempt de formulations commerciales, incitant directement au clic.

Privilégier la transparence

Comme autres informations qui pourraient aider votre contenu à gagner une place sur les flux Discover, on peut citer la date de publication, le nom de l’auteur, celui de l’éditeur, de l’entreprise derrière l’édition et les contacts.

Ces informations sont importantes, dans la mesure où elles renforcent la confiance des utilisateurs. Elles permettent à votre site web de gagner en fiabilité aux yeux de Google et, par la même occasion, d’augmenter son score EAT.

CreaNico

Nicolas Mercatili, je suis consultant SEO basé à Aubais dans le Gard, tout proche de Montpellier et Nîmes. Je propose mes services depuis 2010, initialement pour la mise en place et l’optimisation SEO de sites à base de PrestaShop et de WordPress. Aujourd'hui j'interviens le plus souvent pour du consulting et de l'audit associé à ces deux CMS. J'ai codéveloppé un thème SEO dédié aux boutiques PrestaShop : Seo-Presta.com. Je possède également l'une des plus grosses plateformes de netlinking, pour la vente de liens : SEMJuice.com. Si vous êtes donc à la recherche d'un prestataire pour de l'optimisation SEO de PrestaShop, ou de WordPress, ou de la stratégie de netlinking... je suis l'homme de la situation !

Cet article vous a plu ? Un petit partage... Merci !

N’hésitez pas à donner votre avis


Soyez le premier à réagir !


Présentation

Tombé dans la marmite de la création web au tout début des années 2000, ce n'est qu'en 2010 que je me suis lancé à mon compte pour proposer mes services. Passionné avant tout, je me suis spécialisé sur l'optimisation des solutions WordPress, WooCommerce et PrestaShop dont je suis ambassadeur à Montpellier. Ma priorité est le référencement naturel, chaque prestation est pensée et optimisée pour le SEO. Je propose aussi des prestations d'audits SEO et des prestations de liens (netlinking) via ma régie SEMJuice.com pour booster votre visibilité Google.

Article à la une

Événement Google à Montpellier
  • conference-google-seo-montpellier

Restez informé !

Actualité SEO, PrestaShop, WordPress, mes évènements autours de Montpellier... Inscrivez-vous !

Contact

contact(at)creanico.fr

04.11.93.20.32

Basé entre Montpellier et Nîmes (France)

Ambassadeur PrestaShop Membre de l'association SEO Camp Membre du Bootcamp SEO de Laurent Bourrelly