L’UX devient un critère SEO pour Google en 2021 !


Par CreaNico Mise à jour le 18 novembre 2020 Publié le 17 novembre 2020 Rubrique Consultant SEO

Dans l’optique de fournir du contenu toujours pertinent aux utilisateurs du web, Google améliore continuellement son algorithme en lançant des mises à jour mineures et majeures. Pour 2021, le moteur de recherche de la firme de Mountain View prévoit le déploiement d’une nouvelle MAJ portant sur l’expérience utilisateur (UX). Baptisée Google Page Experience, cette mise à jour majeure devrait être lancée en mai prochain et pourrait entraîner d’importants changements dans la manière dont nous optimisons le SEO de notre site web sur Google Search.

Définition de l’expérience utilisateur (UX)

L’expérience utilisateur (en anglais User eXperience ou UX) peut être définie comme l’impression globale d’un internaute concernant la navigation sur votre site web. Cette sensation peut être négative ou positive, en fonction de la structure, du contenu et des différents éléments présents sur chaque page.

Pour optimiser l’expérience utilisateur, vous devez donc concevoir votre site web de manière à ce que les utilisateurs puissent consulter facilement son contenu et réaliser intuitivement diverses actions (passer une commande, etc.).

Sur Google, l’expérience utilisateur constitue un des principaux piliers du référencement naturel avec la technique, le contenu et le netlinking. Pour occuper un positionnement avantageux sur les pages de résultats de ce moteur de recherche, vous devez donc vous pencher sérieusement sur l’UX de votre site web.

À titre d’information, il ne faut pas confondre UI (User Interface) et UX (User eXperience). L’UI désigne les éléments graphiques permettant aux internautes d’interagir avec votre site web : menu, Call-to-Action, etc.

L’UX ou expérience utilisateur, quant à elle, est un ensemble de pratiques et de techniques permettant aux utilisateurs d’interagir plus aisément avec votre site web.

experience-utilisateur-ux

Google Page Experience : algorithme déployé dès mai 2021

Présentée en mai dernier, la mise à jour Google Page Experience devrait être déployée en mai 2021, selon une annonce du moteur de recherche de la firme de Mountain View. L’arrivée de cette MAJ majeure illustre parfaitement la volonté de Google de faire évoluer son algorithme, afin d’améliorer continuellement la qualité de ses résultats.

Pour cette nouvelle mise à jour, Google souhaite intégrer les Core Web Vitals (signaux web essentiels) pour évaluer la qualité de l’expérience fournie par une page web.

Les Core Web Vitals sont un ensemble de critères permettant à l’algorithme de Google Search de mieux déterminer l’UX d’une page :

  • Le LCP (temps de chargement d’une page web)
  • Le FID (l’interactivité d’une page web)
  • Le CLS (stabilité visuelle de l’interface d’une page web)

Ils viennent donc s’ajouter aux critères de classement de Google portant sur l’expérience utilisateur :

  • Le responsive design, la sécurité (absence de logiciel malveillant)
  • La sécurisation de la connexion (https)
  • L’accessibilité du contenu d’une page web (absence d’interstitiels intrusifs).

Grâce à la prise en compte des signaux web essentiels par son algorithme, Google Search va donc privilégier les sites web et les pages proposant une expérience utilisateur d’excellente qualité.

D’autre part, le moteur de recherche va procéder au déclassement des pages et des sites web lents, non optimisés pour les terminaux mobiles et/ou possédant une interface peu ergonomique.

Pour information, Google prévoit de réaliser d’autres changements sur son algorithme de classement. À partir de mai 2021, l’utilisation de Google AMP ne sera plus une condition sine qua non pour accéder au carrousel Top Stories.

Par ailleurs, tout contenu respectant les exigences de Google Actualités peut accéder au carrousel Top Stories.

Pour améliorer davantage la qualité des résultats proposés aux internautes, le moteur de recherche a également annoncé que les chances d’accès aux Top Stories devraient être plus élevées pour les sites et les pages web proposant une excellente expérience utilisateur.

Dans l’optique de récompenser les pages web proposant une expérience utilisateur de qualité, Google prévoit de créer un indicateur visuel apparaissant sur les SERPs, à l’instar du petit éclair de l’Accelerated Mobile Pages.

Pour bénéficier de cet indicateur et booster aussi bien son SEO que son trafic, une page doit respecter tous les critères et les exigences de Google en matière d’UX.

3 étapes pour optimiser l’UX de votre site

Comme je l’ai évoqué précédemment, l’UX est un des principaux piliers du SEO sur Google. Pour éviter les éventuels déclassements de vos pages sur les SERPs du moteur de recherche, je vous conseille de travailler l’expérience utilisateur de votre site web avant le déploiement de la mise à jour Google Page Experience.

Pour que votre site puisse offrir une UX optimale, elle doit posséder un certain nombre de qualités selon Peter Morville, un spécialiste en architecture informationnelle :

  • Utile : proposant du contenu qui répond aux attentes des utilisateurs
  • Utilisable : facile à utiliser
  • Désirable : possédant un design soigné qui incite les internautes à poursuivre leur navigation
  • Trouvable : permettant aux internautes de trouver rapidement et aisément ce qu’ils recherchent
  • Accessible : proposant différents éléments qui facilitent la navigation des personnes en situation de handicap
  • Crédible : proposant des informations fiables
  • Valable : offrant de la valeur ajoutée aux utilisateurs

Dans l’optique d’offrir toutes ses qualités à votre site web et d’améliorer votre SEO, je vous propose d’optimiser l’expérience utilisateur en effectuant 3 étapes :

  • Analyse du comportement des utilisateurs
  • Mise en place des objectifs et travaux d’amélioration
  • Test A/B

L’analyse du comportement des internautes

L’analyse comportementale des utilisateurs est une étape indispensable à l’optimisation de l’UX et à l’amélioration du SEO de votre site web sur Google. En effet, il vous est impossible de satisfaire pleinement vos visiteurs, sans connaître ce qu’ils attendent de chaque page de votre site.

En vous informant sur le comportement de votre audience, vous pouvez déterminer les freins qui les empêchent de poursuivre leur navigation, mais également les points qui peuvent être améliorés.

L’analyse comportementale commence par celle des performances des différents éléments présents sur chaque page de votre site web : Call-to-Action, menu, etc. Pour obtenir des données concrètes et fiables, je vous recommande d’utiliser un outil dédié.

De nombreux programmes vous fournissent des indicateurs tels que le taux de clic sur un élément, le temps d’hésitation, le revenu par clic.

Le taux clic vous informe sur le pourcentage d’utilisateurs qui ont cliqué sur un élément d’une page de votre site web. Le temps d’hésitation, quant à lui, met en lumière la durée moyenne entre le dernier survol d’un élément et sa sélection par le visiteur.

Concernant le revenu par clic, il vous renseigne sur les éléments qui ont le plus contribué à la transformation de vos visiteurs en clients.

Une fois que vous aurez analysé le comportement des internautes, penchez-vous sur les parcours des utilisateurs et comparez les performances de votre site web avec celles de vos concurrents.

Les parcours vous permettent de connaître à quels moments les utilisateurs quittent votre site web et le nombre de visiteurs qui ont créé un panier.

Par ailleurs, les comparaisons sont d’excellentes solutions pour déterminer les éléments qui contribuent à l’amélioration de l’expérience utilisateur fournie par votre site web et ceux qui devraient être améliorés.

La mise en place des objectifs et les travaux d’amélioration

Après avoir réuni toutes les informations nécessaires lors de l’analyse comportementale, vous devez définir vos objectifs et procéder à la réalisation des travaux d’amélioration pour améliorer l’expérience offerte à vos visiteurs et le SEO de votre site web.

En fonction de vos besoins, vous pouvez choisir d’améliorer votre tunnel de conversion, de création de devis, etc.

Une fois vos objectifs en place, commencez les travaux d’amélioration en vous concentrant sur des optimisations simples :

  • Suppression des erreurs 404
  • Réactivation des éléments non fonctionnels (CTA, éléments de menu, etc.)
  • Amélioration du formulaire, etc.

Ensuite, penchez-vous sur les optimisations qui permettent d’atteindre vos objectifs :

  • Suppression des points de blocage sur chaque page et le formulaire
  • Optimisation de la landing page, etc.

Le test A/B

Pour identifier le design et les éléments qui participent pleinement à l’amélioration de l’expérience fournie par votre site web ainsi qu’à l’augmentation de votre taux de conversion, je vous recommande de créer différentes versions de chaque page et de procéder à des tests A/B.

Les tests A/B vous permettent d’identifier la version d’une page qui contribuent le plus à l’atteinte de vos objectifs.

Quid du SXO (Search Engine Optimization) ?

Les 3 étapes de l’optimisation de l’expérience utilisateur que je vous ai proposées précédemment vous permettent d’améliorer l’UX de votre site web et votre taux de conversion. Néanmoins, sachez qu’elles ne participent pas pleinement à l’optimisation SEO, notamment sur Google.

Certes, les travaux d’optimisation effectués à travers ces différentes étapes améliorent le design, l’interactivité et l’utilisabilité de chaque page de votre site, toutefois, ils ne vous permettent pas de répondre à l’ensemble des exigences de la mise à jour Google Page Experience.

Pour améliorer votre positionnement sur les pages de résultats du moteur de recherche, vous devez vous pencher sur le SXO.

Vous l’aurez compris, le SXO est un mix entre SEO et UX. Il consiste donc à améliorer l’expérience proposée aux utilisateurs pour améliorer votre SEO sur les moteurs de recherche, principalement Google.

Compte tenu des nouveaux critères de classement qui vont être pris en compte par le géant du Search à partir de mai 2021, il ne fait aucun doute que le SXO sera au cœur de toute stratégie SEO.

Pour améliorer le référencement de votre site web, vous devez désormais vous pencher sur son design, son interactivité et son utilisabilité, mais aussi sur son temps de chargement, sa sécurité et l’accessibilité de son contenu (absence de publicités intrusives).

Pour les utilisateurs de CMS, notamment WordPress, le choix du thème peut influer sur l’UX. Outre le design, l’interactivité et l’utilisabilité, le thème joue un rôle prépondérant dans la rapidité de chargement des pages d’un site web. Évitez les builders de pages et tous autres contenus pouvant alourdir vos pages.

En choisissant un thème WordPress proposant un code léger et en optant pour une structure d’hébergement performante, vous pouvez réduire significativement le temps d’affichage de chaque page de votre site. Je ne peux que vous recommander mon thème SEO Mag optimisé pour le SEO, l’UX et la performance.

Conclusion

Suite à l’annonce de Google concernant le déploiement de la mise à jour Google Page Experience, l’UX devrait occuper une place plus importante dans le domaine du SEO, à partir de mai 2021. Pour conserver ou améliorer votre positionnement sur les pages de résultats de ce moteur de recherche, je vous recommande donc fortement de travailler l’expérience utilisateur de votre site web le plus rapidement possible, en vous focalisant entre autres sur les Core Web Vitals (signaux web essentiels) :

  • Temps de chargement
  • Interactivité
  • Stabilité visuelle

CreaNico

Nicolas Mercatili, je suis consultant SEO basé à Aubais dans le Gard, tout proche de Montpellier et Nîmes. Je propose mes services depuis 2010, initialement pour la mise en place et l’optimisation SEO de sites à base de PrestaShop et de WordPress. Aujourd'hui j'interviens le plus souvent pour du consulting et de l'audit associé à ces deux CMS. J'ai codéveloppé un thème SEO dédié aux boutiques PrestaShop : Seo-Presta.com. Je possède également l'une des plus grosses plateformes de netlinking, pour la vente de liens : SEMJuice.com. Si vous êtes donc à la recherche d'un prestataire pour de l'optimisation SEO de PrestaShop, ou de WordPress, ou de la stratégie de netlinking... je suis l'homme de la situation !

Cet article vous a plu ? Un petit partage... Merci !

N’hésitez pas à donner votre avis


Soyez le premier à réagir !


Présentation

Tombé dans la marmite de la création web au tout début des années 2000, ce n'est qu'en 2010 que je me suis lancé à mon compte pour proposer mes services. Passionné avant tout, je me suis spécialisé sur l'optimisation des solutions WordPress, WooCommerce et PrestaShop dont je suis ambassadeur à Montpellier. Ma priorité est le référencement naturel, chaque prestation est pensée et optimisée pour le SEO. Je propose aussi des prestations d'audits SEO et des prestations de liens (netlinking) via ma régie SEMJuice.com pour booster votre visibilité Google.

Article à la une

Événement Google à Montpellier
  • conference-google-seo-montpellier

Restez informé !

Inscrivez-vous :

[sibwp_form id=3]

Contact

contact(at)creanico.fr

04.11.93.20.32

Basé entre Montpellier et Nîmes (France)

Ambassadeur PrestaShop Membre de l'association SEO Camp Membre du Bootcamp SEO de Laurent Bourrelly